LE RéCIT D'UN HOMME INCONNU - (ARCHIVE)
Auteur
Anton Tchekhov
Metteur en scène
Anatoli Vassiliev
Lieu de représentation
MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis Salle Oleg Efremov
Adresse
9 boulevard Lénine 93000 Bobigny
Tel :  01 41 60 72 72//01 42 74 22 77
Dates et heures de représentation

Du 27 Mars au 8 Avril 2018
Durée estimée : 3h
Les 27,28,29,30 Mars
et
les 3,4,5,et 6 Avril à 19h
Le 31 Mars et le 7 Avril à 18h
Le 1er Avril à 16h
Le 8 Avril à 15h
Résumé
Dans le cadre de la programmation hors les murs du Théâtre de la Ville.

A. Vassiliev réunit un trio artistique talentueux  pour faire entendre une des plus belles et des plus surprenantes nouvelles d’Anton Tchekhov. Véritable plongée dans les méandres des rapports amoureux et dans les tréfonds d’une société russe où les idéaux se délitent.

Comme toujours avec Tchekhov, il y a une histoire racontée le plus simplement possible et il y
a ce qui se cache derrière les mots. C’est ce sous-texte qui intéresse A.Vassiliev pour ce qu’il révèle de la complexité des êtres et des événements qu’ils traversent.
Illusions et désillusions, passions amoureuses et délitements des idéaux dans un pays en proie aux doutes et à la contestation.
C’est en fouillant dans les tréfonds obscurs, dans la cave de la maison Russie, que le docteur Tchekhov se révèle unextraordinaire écrivain, un étonnant observateur qui dissèque ce corps
en convulsion qu’est devenu sa patrie en cette fin du XIXème siècle.


Il y a des accents dostoïevskiens dans cette nouvelle qui résonne étrangement dans la confusion qui semble envahir aujourd’hui notre occident désenchanté.

Distribution
Avec : Stanislas Nordey - Valérie Dréville - Sava Lolov.

Assistanat mise en scène : H. Benssoussan-Scénographie: P. Lagrue
Costumes : V. Andreev, R.Bianchi - Création lumière : P. Berthomé
Accessoires, maquillage : V. Andreev
Collaboration artistique, mouvement et improvisation : J. Klesik
Traduction de l’adaptation, collaboration artistique, interprétariat : Natalia Isaeva
Mise en scène
"C’est un texte tragique sur le devenir des convictions humaines, où la vie intime et la vie publique sont profondément mêlées. L’héroïne et les deux héros vivent des aventures et des passions extrêmes mais, au final, qu’est-ce qui les anime ?

Ce qui m’intéresse, c’est l’évolution des idéaux vers le néant, la destruction. Destruction de soi et/ou des autres, avec cette même radicalité. Pourquoi ?
Par rapport à ce que nous vivons, ce texte est d’une grande actualité.
Je m’intéresse au phénomène du terrorisme depuis longtemps.
Ce qui m’intéresse, au travers de ce texte, c’est de m’interroger, de manière générale, sur ce qui advient dans la société actuelle.
Que se passe-t-il avec les idées radicales? Et avec les gens qui véhiculent et adhèrent à ces idées, qui sont devenus des fanatiques?Qu’arrive-t-il à notre société?Vers quelle fin cela nous mène-t-il?
(Anatoli Vassiliev)
Bio expresse
Né en 1942 à Danilovka en URSS, A. Vassiliev mène des études supérieures de chimie puis devient chercheur dans un institut de chimie et sur un bateau de recherches océanographiques.

Ayant pratiqué le théâtre à l’université, il intègre en 1968 la faculté de mise en scène. Dans les années 1970, avec un paysage culturel verrouillé par le régime soviétique, il dirige une troupe
montant plusieurs spectacles à Moscou; à La Pérestroïka il fonde le théâtre École d’art dramatique où pendant près de vingt ans il développe une recherche formelle majeure à travers les écritures russes et européennes, interrogeant en profondeur le travail du comédien, dans son utilisation de la voix et du corps, et l’organisation générale de la représentation théâtrale.
Des comédiens français séjournent régulièrement à l’École d’art dramatique de Moscou. 

Il quitte son théâtre en 2006 et s’installe en France. Ses premières tournées à l’étranger datent de 1980. Depuis, il présente ou crée ses spectacles dans de nombreux pays européens, acquiérant une renommée internationale.
La pédagogie étant une part indissociable de son travail, il n’a jamais cessé d’enseigner sa méthode, menant de nombreux stages partout en Europe.
Informations pratiques
Accès : Métro  : Ligne 5 -Station Bobigny – Pablo Picasso puis 5 minutes à pied
Tramway T1: Station Hôtel-de-ville de Bobigny – Maison de la Culture
Bus : 146, 148, 303, 615, 620 : Station Bobigny - Pablo Picasso
Bus : 134, 234, 251, 322, 301 : Station Hôtel-de-ville
Un nouveau parking gratuit est accessible les soirs de représentation dans le centre commercial Bobigny 2, ouvert 1h après la fin du spectacle.
---------------
Tournée : du 12 au 20 avril 2018 à Rennes: Théâtre National de Bretagne
1 rue Saint-Hélier, 35040 Rennes -Tel :02 99 31 12 31
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact