L'ENCHANTERESSE (OPERA-LYON)
DANS LE CADRE DU FESTIVAL VIES ET DESTINS
Auteur
Tchaïkovsky
Metteur en scène
Andriy Zholdak
Lieu de représentation
Opéra de Lyon
Adresse
Opéra de Lyon 1 place de la comédie 69001 Lyon
Tel :  +33 (0)4 69 85 54 54
Dates et heures de représentation

Du 15 au 31 Mars 2019 à 19h30
Durée: 3h30 environ

(Crédit photo:© Meyer/Tendance Floue)
 
A propos
Pour la première fois présenté en France, cet opéra est une splendeur vocale et orchestrale.
Il met en scène une héroïne libre, forte et amoureuse. Du grand opéra!

Nastassia, dite Kouma, belle et fascinante aubergiste, voit le prince Nikita succomber à ses multiples charmes. Ce qui suscite le courroux de la femme délaissée du prince, et de son fils qui tombe pourtant lui aussi amoureux de Kouma – qui l'aimait en secret.
S'ensuivent des rivalités et un déchaînement de vengeances qui ne peuvent conduire qu'à la mort.
Programme
Distribution :
Prince Nikita Kourliatev : Evez Abdulla - Princesse Eupraxie Romanovna : Ksenia Vyaznikova
Prince Youri : Migran Agadzhanyan - Mamyrov : Piotr Micinski - Nenila- : Mairam Sokolova
Ivan Jouran : Oleg Budaratskiy - Nastassia (Kouma), aubergiste : Elena Guseva
Loukach : C. Poncet de Solages - Kitchiga : Evgeny Solodovnikov - Païssi : Vasily Efimov - Koudma - Sergey Kaydalov - Foka : Simon Mechlinski - Polia : Clémence Poussin

Orchestre et Chœurs de l’Opéra : Direction musicale :  Daniele Rustioni
Décors : Daniel Zholdak - Costumes : Simon Machabeli - Vidéo : Étienne Guiol
Bio expresse
Une mise en scène détonante
Tchaïkovsky voyait en Kouma, créée en 1887 à St-Pétersbourg, une sœur de Carmen « libre, forte et amoureuse » dont le destin s'achève dans la folie, sous l'orage et les éléments déchaînés.
Parmi les plus belles héroïnes de Tchaïkovsky, Kouma s'apprête à rejoindre l'assemblée des femmes mythiques déjà portées aux nues par le metteur en scène de théâtre Andriy Zholdak. C'est que l'ukrainien cultive la démesure, l'intensité et un certain sens de la rébellion appliqués à la mise en scène qui l'ont conduit à développer un intérêt prononcé pour les figures féminines mythologiques, leur pouvoir de séduction et leur potentiel déflagrateur.

De Médée à Electre, de Phèdre à Anna Karénine en passant par Emma Bovary, la femme est chez Zholdak, comme c'est le cas dans L'Enchanteresse, un foyer explosif, la bombe à retardement d'un monde corseté. Habitué à une approche personnelle des œuvres avec lesquelles il livre quasiment un corps à corps au texte, son passage à l'opéra va le voir confronter sa fructueuse insoumission
à l'autorité de la musique. Pour un résultat sans doute encore plus détonant.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact