EDITIONS DES SYRTES
Adresse
Quai Bezanson-Hugues 14 CH – 1204 Genève
Adresse du site officiel
editions-syrtes.com
Tel :  Tel : 00 41 22 318 80 74
Contact email
editions@syrtes.ch
A propos



Fondées par Serge de Pahlen en 1999, les Éditions des Syrtes sont avant tout des exploratrices
de l’infini monde slave, de sa riche littérature et de sa pensée foisonnante.
Au-delà de la fiction, d’autres ouvrages – parfois à contre-courant de la pensée commune – ont pour but d’ouvrir la discussion sur des sujets souvent sensibles: essais d’histoire ou
de géopolitique, sur l’art ou sur la littérature, témoignages et récits uniques.
Conseils de lecture
Dernière parution : (en stock - 38,00€ )
"Alexandre Soljenitsyne, un écrivain en lutte avec son siècle".
Publié sous la direction de G. Nivat Catalogue de l’exposition qui s'est tenu à Paris à l’occasion du centenaire de la naissance de l’écrivain. L'ouvrage retrace  l’itinéraire littéraire et intérieur d’Alexandre Soljenitsyne, un portrait vérité de ce lutteur, poète et prophète sans pareil, qui a marqué à jamais le XXe siècle.
-----------------------
Journal d’Anna Dostoïevski : la vérité nue de l’écrivain- Littérature -Matthieu Giroux-3 Mars 2019
Ce journal est un document exceptionnel qui permet d’entrer dans l’intimité du couple qu’elle forme avec le grand écrivain. De l’été à l’hiver 1867, elle va mettre sur papier le quotidien de leur exil genevois d’où ressortent deux préoccupations principales : l’addiction à la roulette et la maladie de Dostoïevski.
-----------------------
Je t'aime affreusement - Estelle Gapp - mars 2019
Ariadna Efron (1912-1975), seule survivante d’une famille broyée par la Terreur stalinienne  consacre les 20 dernières années de son existence,
à faire publier l’œuvre de Marina. C'est  une lettre fictive qu’elle aurait pu écrire, du jour de sa libération, en 1955, à sa mort, en 1975. Une lettre adressée à celle qui est morte depuis longtemps pour lui dire ce qu’elle n’a jamais su : les sentiments qu’elle, Alia, a éprouvés auprès d’une mère à la personnalité excentrique et exaltée, qui lui a transmis le meilleur et le pire, le goût de la littérature et la condamnation à l’exil.
Une lettre où elle laisserait éclater sa colère, face à l’injustice, au sacrifice d’une vie vouée au seul devoir de sauver de l’oubli la poésie de Marina. Pour dire aussi l’impuissance, le pardon, et le mystère d’un père absent. Complété par des lettres inédites de Marina Tsvetaeva à sa fille.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact