FESTIVAL PHOTO LA GACILLY
16E ÉDITION: à L'EST DU NOUVEAU
Lieu de l'évenement
Place de la Ferronnerie, 56200 La Gacilly
Adresse du site officiel
festivalphoto-lagacilly.com
Tel :  02 99 08 68 00
Dates de programmation

Du 1er juin au 30 septembre 2019


© Sergey Prokudin-Gorsky / Library of Congress
affiche© Atelier Michel Bouvet
A propos
Le plus grand Festival Photo en plein air de France.
Crée en 2004, le Festival Photo La Gacilly réuni plus de 400 000 visiteurs chaque année, autour des plus grands photographes internationaux. Une photo éthique et humaniste croisant les regards de photographes issus du monde de l'art et du photojournalisme.
Un festival engagé dans le développement durable.

ÉCLAIRER LE MONDE GRÂCE AUX REGARDS DES PHOTOGRAPHES
Les grands enjeux environnementaux et sociétaux sont au cœur même de l’existence du
Festival Photo La Gacilly et c’est depuis 16 ans ce qui condi-tionne sa programmation : éveiller les consciences et éclairer le monde grâce aux regards des photographes. C’est la vision de ce festival photo unique en son genre.
Programmation
LA PHOTOGRAPHIE DES PAYS DE L’EST À L’HONNEUR « À l’Est, du nouveau » ?
Ce n’est pas un hasard, dans ce contexte, si on a souhaité mettre en valeur la puissance créatrice d’une photographie venue de Russie et des pays limitrophes. D’abord parce que cette année 2019 marque le 30e anniversaire de l’effondrement de l’empire soviétique, le début du soulèvement des peuples contre le joug du totalitarisme. Ensuite parce que ce souffle de la liberté s’est accompagné d’une formidable énergie artistique libérée de tout carcan. La photographie contemporaine en a bénéficié et il a été fait un focus sur ces talents venus de Russie, de Pologne, ou d’Estonie, encore trop méconnus du public français.


Photographes russes et ukrainiens faisant partie du Festival :
Sergey Prokudin-Gorsky - Alexander Rodchenko -   Sergey Maximishin - Justyna Mielnokoewicz-Alexander Gronsky -  Danila Tkachenko -  Alexey Titarenko -  Elena Chernyshova - Yuri Kozyrev - Kadir Van Lohuizen.
Informations pratiques

© Sergey Prokudin-Gorsky / Library of Congress
Les photographies de Sergey Prokudin-Gorsky ont  toutes été prises entre 1905 et 1915. 
Ce chimiste de profession est l’inventeur de la diapositive couleur et parcourut, avant 1915, l’immense empire russe pour immortaliser les peuples d’une terre plurielle. Ses portraits inédits, d’une étonnante modernité, sont exposés à La Gacilly après avoir été restaurés par la Bibliothèque du Congrès à Washington, qui gère cette remarquable collection.

© Alexander Rodchenko / Moscow Multimedia Art Museum
Au lendemain de la révolution de 1917, le medium de la photographie passe sous le contrôle de
l’État et de la censure soviétique, devenant un instrument de propagande au service de l’idéologie communiste et du culte des grands hommes. Une période d’obscurantisme ?
Pas seulement. On n’étouffe pas si facilement le génie des hommes. Alexander Rodchenko est de ceux-là. Ce touche-à-tout à la fois peintre, sculpteur et photographe ne cacha jamais son empathie pour l’Union soviétique, mais son nom reste indéniablement associé au constructivisme dont il fut le précurser.

© Elena Chernyshova
Elena Chernyshova documente, depuis le début de sa carrière, l’existence de ces hommes et de ces femmes qui ont appris à vivre dans des conditions hostiles, dans ce grand froid russe qui paralyse tout le nord du pays.

Yuri Kozyrev et Kadir van Lohuizen,
lauréats du dernier Prix Carmignac du Photojournalisme, ont sillonné durant six mois les nouvelles frontières de l’Arctique, soumis au réchauffement climatique : un constat alarmant.

© Sergey Maximishin / Agentur Focus
Sergey Maximishin, entre ironie et douce folie, nous montre en images ce qui fait l’es-prit slave, un mélange d’anticonformisme et de forte influence religieuse orthodoxe
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact