EXPOSITION CHMAROFF(ARCHIVES)
Lieu de l'exposition
ESPACE CARDIN 1 et 3, avenue Gabriel 75008 Paris.
Adresse du site officiel
www.chmaroff.com
Tel :  + 33 (0)1 56 53 93 93
Fax : + 33 (0)1 56 53 93 99
Contact email
chmaroff@gmail.com
 
Irene
1930.Signé et daté en haut à droite.Titré en haut à gauche
.
Huile sur Toile 73,5 X 50 cm
Il s'agit peut-être d'un portrait d'Irina BARONOVA ( 1909-2008 ).
La fillette apprit la danse auprès de Mathilde Kschessinskaya puis fit
ses débuts à l'opéra en 1930
, à l'âge de 11 ans avant d'être engagée par George Balanchine en 1932. Elle fut l'une des trois " bébés ballerines " des Ballets Russes de Monte-Carlo.
coll.J.Garcia © L.Boncenne




Autoportrait au béret et à la cravate , de trois quart
.

vers 1930-1940 signé en haut à droite.
Huile sur Toile 44 X 36 cm
coll.J.Garcia © G.Leyris



Jours et horaires d'ouverture
Du 11  au 20 Mai 2012 de 11h à 19h

Vernissage le Jeudi 10 mai 2012 à partir de 17 h sur invitation en présence de son excellence Monsieur Alexandre Orlov ambassadeur de la fédération de Russie en France et de Monsieur Joël Garcia.












A propos
Dans le cardre de l'exposition :

COLLOQUE INTERNATIONAL organisé par OREXPO, sous le haut patronage du Ministère de la Culture de la Fédération de Russie, de l’ambassade de la Fédération de Russie en France, et de l’association Dialogue franco-russe les 14 et 15 mai 2012.(Plus de détails)
Artiste(s)
Paul Chmaroff est né en 1874 à Voronej, au cœur de la Russie. Brillant élève de l’école gratuite de dessin de la ville, il reçoit une bourse pour suivre les cours de l’Académie Impériale des Beaux-arts de Saint-Pétersbourg dans l’atelier de Répine, l’un des principaux maîtres du Mouvement des Ambulants, courant réaliste apparu en Russie en 1863 qui se perpétua jusque dans les années 1890.

Issu de ce courant, Chmaroff fut très vite reconnu pour ses tableaux historiques, ses scènes de genre ainsi que ses portraits de la famille impériale, de la noblesse et de la bourgeoisie intellectuelle.
Il voyagea beaucoup en Europe et fréquenta l’école
A
žbe de Munich avec Jawlensky, Werefkin et Kandisky, puis à Paris l’atelier de Jean Paul Laurens à l’Académie Julian. Il sera élu, par ses pairs, académicien en 1916.

En 1923, il décide d'émigrer et part pour Rome, puis s'installe en décembre 1924 à Paris.Il meurt à Boulogne Billancourt en 1950 sans jamais être retourné en Russie
Chmaroff laisse en France une œuvre abondante, mariant tradition russe et style Art Déco.

Lors de sa première grande exposition en 1928 à la Galerie Charpentier à Paris, il présente des natures mortes et des paysages habités de nymphes, ainsi que de nombreux portraits. Ses sujets de prédilection sont les scènes d’inspiration russe, les baigneuses ou paysannes dans des sous-bois, rappelant sa Russie natale. Souvent considéré comme le Renoir russe, il est proche du mouvement symboliste comme en témoignent ses roussalki, de belles naïades à la peau nacrée qui jouent et se mirent dans l’eau. L’Eternel féminin joue un rôle majeur dans l’œuvre de l’artiste. Le panneau décoratif « L’Eté » fut d’ailleurs présentée en 2000 au musée des Beaux-arts de Bordeaux dans l’exposition
Le Symbolisme russe.
                                





Informations pratiques
Accès : 
Métro : Lignes 1, 8 et 12 - Station Concorde -
Bus : Lignes 24, 42, 84, 94, 52, 73, 72 - Arrêt Concorde -
Parking : Place de la Concorde

Entrée : 10 euros
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact