TRADITIONNELLE EXPOSITION DE NOEL
Lieu de l'exposition
Galerie Danielle Bourdette-Gorzkowski 5 Quai Saint-Etienne 14600 Honfleur
Tel :  02.31.89.19.13 / 06.11.54.54.79

du 7 décembre 2019 au 12 janvier 2020.
Jours et horaires d'ouverture
Ouvert de 10h à 12h30 et
de 14h30 à 19h.
Le dimanche de 11h à 13h et
de 15h à 19h.
Fermé le mardi.
A propos
Pour la traditionnelle exposition de Noël, Danielle-Bourdette Gorzkowski invite quatre artistes aux univers puissants et singuliers : Agnès BAILLON - David DAOUD
Nikolaï DRONNIKOV - Alexis GORODINE

Leurs œuvres investissent les socles et les cimaises de la galerie Bourdette-Gorzkowski et de la Galerie de la Brocanterie
Artiste(s)
À travers la sculpture, Agnès Baillon (née en 1963) suggère ce qui parfois n'a pas besoin d'être dit ou formulé, revendiqué. Elle essaye de rappeler l'essentiel et la beauté de la nature humaine sans pour autant la mythifier.
La peinture contemporaine de David Daoud (né en 1970), sincère et authentique, est une méditation silencieuse, un voyage intérieur et onirique. Chaque œuvre est composée à la manière d'une scène de théâtre

Nikolaï Dronnikov (né en 1930) a appris les couleurs dans les pierres charriées par l'Enissei et qui dans l'eau retrouvaient toute la pureté de leur couleur. Ces coloris, il les a retrouvés plus tard dans la peinture des icônes, peinture fabriquée à partir de terre et de pierres délayées à l'œuf. La peinture a évolué avec le temps ; l'icône est immuable. Ses couleurs préférées, noir et blanc de neige, blanc et bleu d'été, un mur d'église sur le ciel, l'ocre et le bleu, le blé mur et le ciel d'automne. Au début du printemps c'est la couche épaisse de poussière qui après la neige empêche l'herbe tendre de pousser. Comment vivre sans saison ?

Alexis Gorodine (né en 1954) crée un univers pictural contemporain inspiré par les mondes de la flore et de la faune. Le lapin, le lièvre ou le chien existent sur ses toiles, cependant certains peuvent se deviner aux travers de côtes ou de stigmates. Tout commence par une toile enduite d'une patine préparée à l'aide d'un fond de poudre de chaux et cendre de bois mélangé à du liant que l'artiste laisse ensuite sécher pour en laisser apparaître les boursouflures dues au temps. Réinventant sa propre écriture poétique, Alexis Gorodine, à l'aide d'un monde de symboles chiffrés et de signes, fige ainsi le passé d'un monde qui disparaît.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact