KOLLEKTSIA
ART CONTEMPORAIN EN URSS ET EN RUSSIE 1950 - 2000
Lieu de l'exposition
Place Georges-Pompidou, 75004 Paris
Adresse du site officiel
www.centrepompidou.fr
Tel :  01 44 78 12 33

Du 14 septembre 2016 au 27 mars 2017
A propos
À partir du 14 septembre 2016, le Centre Pompidou expose l’extraordinaire don de plus de deux cent cinquante oeuvres soviétiques et russes contemporaines réunies avec le soutien exceptionnel et grâce à la générositéde la Vladimir Potanin Foundation.

Inscrit dans une année 2016 placée sous le signe d’un hommage aux donateurs de tous horizons, ce projet rappelle l’importance cruciale de ces gestes engagés pour le développement des institutions patrimoniales.
L’ensemble, composé d'oeuvres d’artistes majeurs, offre un panorama, sans prétention à l’exhaustivité, de quelques quarante années d’art contemporain en URSS puis en Russie, à travers les principaux mouvements qui les ont sillonnées.
Artiste(s)
La présentation donne à voir la richesse d’un art né en marge du cadre officiel.
Fin des années 1950 : les artistes « non conformistes », stimulés par les expositions internationales permises par la politique khrouchtchévienne de « dégel », renouent avec les pratiques esthétiques des avant-gardes russes, elles-mêmes sources d’inspiration pour tant d’artistes occidentaux.

1962, : fermeture par Khrouchtchev de la salle non conformiste incluse dans l' exposition du Manège (Moscou), bannit pour plusieurs années de l’espace public toute expression artistique contraire à la doctrine du réalisme socialiste qui, à partir des années 1930, a mis fin aux expérimentations modernes en URSS.

Années 1970 : Emergence de deux mouvements aux frontières poreuses. L’École conceptualiste moscovite prend une ampleur déterminante.

Milieu des années 1980, apparition des squats qui deviennent des centres d’accumulation de l’énergie créatrice.(A la fin de son existence en 1990, le squat comptait près de cent artistes). Au même moment,apparipation à Leningrad, en étroite interaction avec la culture rock
le groupement « Les Nouveaux Artistes »
 
A partir de 1987,
soudaine légitimation de la la culture de l’underground

1988,
première vente aux enchères de la maison Sotheby’s :  présentation des artistes non officiels,  en dehors du contexte artistique international et de tout marché d’art.

Début des années 1990, :
effet boule de neige du developpement de l’art russe contemporain.

Après 1990 : formation progressive de nouvelles institutions artistiques d’état orientées vers les nouvelles formes de l’art,

Début des années 2000 : l’art russe contemporain occupe la place qui lui est due dans la culture russe et mondiale.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact