SALON RUSSKAYA LITERATURA
SIXIEME EDITION
Lieu de l'exposition
Centre culturel russe de Paris du 1 quai Branly
Adresse du site officiel
www. russkayaliteratura.fr

du 4 au 6 décembre 2020

Jours et horaires d'ouverture
Vendredi 4 décembre : 15h00-19h00
Samedi 5 décembre: 10h00-19h00
Dimanche 6 décembre : 10h00-19h00
A propos
Cette 6ème édition aura pour thème "Femmes artistes et écrivains, un nouveau souffle dans la Russie contemporaine".

Seront célèbrés également :

- Le cinquantenaire de la disparition d'Elsa Triolet (née Kagan),
  première femme lauréat
e du Prix Goncourt en 1945.

- Le bicentenaire de la naissance de grand poète Affanassiy Fet (1820 - 1892)

Un hommage sera rendu au grand écrivain Edouard Limonov disparu le 17 mars 2020.

Tables rondes, expositions, projections, signatures seront organisées tout au long de ces trois jours dans le strict respect des normes de sécurité liées au COVID.
Artiste(s)
Si les femmes artistes et écrivains du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle sont restées en grande majorité dans l'ombre de leurs homologues masculins, les nouvelles générations ont su se distinguer en produisant des oeuvres incroyablement fortes et singulières.

Lioudmila Ouliskaïa, citée à plusieurs reprises pour le prix Nobel de littérature, est probablement la plus connue des auteurs russes, mais une dizaine de jeunes romancières se sont distinguées ces dernières années, remportant de prestigieux prix et des succès éditoriaux dans leur pays comme à l’international. Citons Dina Rubina, Tatiana Tolstoï, Marina Stepnova, Elena Tchijova, Olga Salnikova et pour les plus jeunes générations, Anna Starobinets, Gouzel Iakhina, Alissa Ganieva, Ksenia Boukcha, Alissa Ganieva ou Mariam Petrosian.

Ce qui caractérise cette littérature féminine russe contemporaine, c’est sa liberté de parole pour décrire de façon inédite la condition féminine d’aujourd’hui et d’hier, et notamment durant la longue période communiste, une époque qui continue à hanter les esprits.

Nombre de ces auteurs ont également la particularité d’avoir choisi d’ancrer leurs récits dans leurs régions d’origine (Caucase, Tatarstan, Daghestan, Sibérie…) où les moeurs et les relations sociales sont bien différents des deux capitales littéraires russes, Moscou et Saint Petersbourg. Cette originalité donne à tous ces récits un parfum de renouveau.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact