BORIS EIFMAN
CHORéGRAPHE
Date de l'interview
30-11-2018
Bio expresse

Pour le grand plaisir du public parisien Boris Eifman est revenu à Paris avec la troupe de son Ballet-Théâtre pour présenter son ballet "Anna Karénine" et permettre de le découvrir à ceux
qui ne l'avaient pas vu lors de sa première présentation et de le revoir à ceux qui avaient assisté
à sa création à Paris.
paris-moscou.com a pu s'entretenir avec Boris Eifman qui a bien voulu accorder quelques instants avant la représentation au Palais des Congrès :


P.S. : Qu'est ce qui suscité votre interêt dans le roman Anna Karénine pour en faire un thème de ballet ?

B.E. Ce qui m'a particulièrement intéressé c'est de montrer le déroulement de la passion qui
s'empare de l'héroïne et qui par les tourments qu'elle provoque la conduit jusqu'à sa propre destruction.
Si l'amour est un sentiment qui élève l'être, la passion tout au contraire tire vers le bas et détruit. Et c'est cela qui m'intéresse dans cette oeuvre et que je veux transmettre au public.

P.S. Vous prenez souvent des oeuvres littéraires comme thème de vos créations :
"Maître et Marguerite", premier ballet que vous avez présenté à Paris qui a été une véritable révélation pour le public parisien, puis le "Frères Karamazov" et plusieurs autres...

B.E. Effectivement, je n'aime pas les ballets abstraits, ce n'est pas du tout mon mode d'expression, d'ailleurs je ne veux pas être prisonnier de la technique.

Ce qui m'importe c'est de raconter quelque chose au moyen de la danse : dans sa narration
les ballets que je crée s'apparentent au théâtre mais les protagonistes s'expriment par
la danse :
le corps est un merveilleux instrument avec lequel on peut transcrire tant de d'infinies nuances, c'est pour cela que je nomme ce que je réalise "Ballet-Théâtre".


P.S. Vous avez été danseur au départ ?

B.E. Non, jamais ! Je n'ai jamais pratiqué la danse moi-même, d'ailleurs ce ne sont pas les très grands danseurs qui ont été de grands chorégraphes. Bien sûr on peut penser à Roland Petit
qui, effectivement, avait un bon physique mais ce n'était pas ce que l'on appelle un grand danseur, il a rencontré Zizi Jeanmaire et ils ont beaucoup dansé ensemble, il en va de même
avec Béjart, il n'a pas marqué des rôles avec son interprétation de danseur.


P.S. C'est exact ...! Combien de danseurs constituent votre troupe ?

B.E. Ma troupe compte 55 danseurs.

P.S. Vous avez un grand corps de ballet et il se trouve que le plateau du Palais des Congès où se déroulent les représentations actuellement, offre la possibilité de bien deployer ce corps de ballet
et de lui permettre de pleinement envahir cet espace pour accentuer tout ce qu'il a à exprimer.

B.E. Oui, nous avions un appréhension au départ en pensant que cette scène était plus grande que celles où nous avions évolué jusqu'à présent en France, mais dès la première représentation, nous l'avons adoptée et maintenant on en est tombé amoureux !!

P.S. Parmi ceux qui ont fait partie de votre troupe dès le début, y en a-t-il qui forment de nouvelles recrues en les initiant à votre style de danse et à votre mode d'expression de manière à ce qu'ils intègrent votre troupe?

B.E. Oh, pas dans l'immédiat ! Il faut encore quelques années pour qu'ils soient prêts.
l'Académie dispense des cours très variés, il y a diverses discipines qui sont incluses dans le cursus.

P.S. La musique tient une part importante dans vos ballets, elle soutient et se fond avec la dramaturgie, comment la choisissez vous ?

B.E. C'est un long processus, c'est comme avec les thèmes des ballets : en lisant beaucoup d'ouvrages tout à coup on se dit que celui-ci fournirait une belle trame pour un ballet.
Pour la musique, il en va de même : il faut écouter, écouter avant qu'un choix puisse se décanter.


P.S. L'heure du début de la représentation s'approche, nous  n'avons pas le temps de développer ce sujet bien intéressant, pouvez-vous nous confier quel est le projet sur lequel vous travaillez pour votre prochaine création ?

B.E. Oui, j'ai pris le thème de Pygmalion et la musique sera de Strauss.

P.S. En attendant cette prochaine création, le public aura le bonheur d'assister aux représentations de Anna Karénine.
Informations pratiques

BALLET ANNA KARENINE
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact