OPERA DE SAINT-ETIENNE
REPRESENTATIONS DE EUGENE ONEGUINE
Date de l'interview
05-04-2017
Actualités
Les 5 - 7 et 9 Avril 2017 l'Opéra de Saint-Etienne a programmé l'opéra "Eugène Onéguine"
de Tchaïkovsky en langue russe.


Pour ces représentations, cette salle moderne de 1 200 places a acueilli un public très
nombreux et enthousiaste qui n'a pas ménagé ses "bravos" à l'issue du spectacle.

Sophie MARIN-DEGOR a confié à paris-moscou.com que, jusqu'à présent, ses engagements
ne lui avaient pas donné l'occasion d'interprêter un rôle d'héroïne romantique : celui de Tatiana lui a donc permis de montrer une autre facette de son talent et que portée par une musique si sensible et émouvante elle avait été à l'unisson avec le personnage de Tatiana.

Plusieurs interprètes maitrisaient déjà la langue russe, les autres ont fait un excellent travail
pour acquérir une bonne pronciation : ainsi
Sophie MARIN-DEGOR a longuement préparé ce rôle en travaillant avec un professeur, non seulement pour avoir une prononciation parfaite mais aussi pour pénètrer la signification profonde de chaque mot, allant jusqu'à prendre des cours de langue pour comprendre la structure des phrases et s'impégner de la psyocholiogie de Tatiana. La récompense de ce travail s'est traduite dans l'agrément vocal de chanter en russe, langue qui porte si bien la voix et de mieux appréhender la nature profonde de l'héroïne.

A notre question de savoir s'il y avait un autre opéra russe dans lequel elle souhaiterait
chanter
Sophie MARIN-DEGOR nous a confié que celui qui l'intresserait le plus serait Iolanta -
dernier opéra de Tchaïkovsky, petit joyau d'élégance. 


Svetlana LIFAR, à l'aise dans le domaine de la langue russe de par ses origines (étant de plus, de la famille de Serge Lifar, ce qui a fait qu'elle a été très tentée par une carrière de danseuse mais finalement elle ne regrettait pas d'avoir opté pour le chant en raison de la brièveté de la carrière d'une danseuse) a incarné le personnage de
Filipevna, la nourrice, ce qui était une prise de rôle.



Svetlana LIFAR que paris-moscou.com avait rencontrée lors de la création de "La Cerisaie"
à l'Opéra de Paris, a déjà participé à d'autres productions d'Eugène Onéguine" mais elle y interprètait Madame Larina tandis que
Nona JAVAKHIDZÉ (Madame Lariana dans la producion de Saint-Etienne) incarnait Filipevna, d'où une amusante partie d'observation réciproque à laquelle se sont livrées entre elles ces deux interprètes lors de ces représentations.



Il est à noter que l'Opéra de Saint-Etienne possède
dans ses murs une particularité non négligeable qu'il est  seul à partager avec l'Opéra de Paris : en effet on y trouve un atelier
de couture où sont confectionnés les costumes de toutes les représentations ainsi
qu'un atelier de décors où l'on fabrique également les armures, haumes et autres accessoires de ce genre.




Liens utiles
Opéra de Saint-Etienne
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact