ROMAN BOLDYREFF - PIANISTE,
Date de l'interview
20-08-2013
Interview
Lors du 3ème Festival des Piano Folies au Touquet en 2011 paris-moscou.com a rencontré Roman Boldyreff,  (10 ans) benjamin des pianistes présents qui faisait partie du groupe des "jeunes espoirs" réunissant des élèves Elèves du conservatoire Tchaïkovski de Moscou, ceux du conservatoire national supérieur de musique de Paris et des ceux du conservatoire Franz Liszt de Budapest, dans un programme réunissant Tchaïkovsky, Beethoven et  Debussy.
La 2ème rencontre a eu lieu en 2013 où Roman a de nouveau participé au Festival des Pianofolies au Touquet



P.M. Quel âge avais tu lorsque tu as commencé à jouer du piano ?

R.B. J'avais moins de 5 ans.

P.M. Pourquoi as tu choisi le piano et pas un autre instrument, mettons le violon le violoncelle, est-ce parce que quelqu'un en jouait dans ta famille?

R.B. Non, personne, c'est mon grand'père maternel qui a acheté un piano et c'était  le seul instrument de musique qu'il y avait à la maison, alors c'était naturel que j'en joue !

P.M. A quel age as-tu intégré  l'école  du Conservatoire pour apprendre le piano ?

R.B. J'ai commencé à  me préparer à 5 ans et à l'âge de 7 ans je suis entré à l'école du Conservatoire Tchaïkovsky.

P.M. Combien de cours de piano as-tu dans la semaine ?

R.B. Disons deux à trois fois par semaine, c'est une école secondaire, c'est là aussi que j'ai cours de mathématique, d'histoire et géographie et de tout le reste.... mais j'ai aussi des cours de solfège, d'histoire de la musique etc.

P.M. Il y a aussi d'autres enfants qui étudient le piano, les cours sont-ils  particuliers ou bien êtes vous ensemble pour passer devant le professeur?

R.B. Non, chaque élève est pris séparément, après lui, vient un autre etc.

P.M. Vous disposez d'une salle de concert ?

R.B. Oui, il y en a deux.

P.M.  Qu'aime-tu jouer ?

R.B. J'aime tous les compositeurs mais en ce moment j'aime bien Mozart.

P.M.  As-tu joué des morceaux à quatre mains ?

R.B. Oui, la Polka italienne de Rachmaninoff.

P.M. C'était avec un autre élève ?

R.B. Non, avec mon professeur.

P.M. A quel âge as-tu joué en public pour la première fois ?

R.B . A lâge de 5 ans, c'étaient des arrangements pour les enfants
   
P.M. Et tu n'as pas  eu peur ?

R.B. Ah non, pourquoi ?!

P.M. Tu as intégréla Fondation Spivakov, quel âge avais-tu lorsque tu as joué avec lui pour la première fois ?


R.B. J'avais 8 ans et dans quelques jours je pars avec ma maman à Kazan pour un concert avec l'Orchestre "les Virtuoses de Moscou" (crée par Spivakov,) j'ai aussi joué avec eux à Oufa et d'autres villes en Russie, mais je reviens aux Piano Folies du Touquet après le concert à Kazan.

P.M. Quel morceau étudies-tu en ce moment ?

R.B. Le concerto italien de Bach.

P.M. Mais tu peux déjà prendre une octave?


R.B. Ah bien sûr, (et là-dessus de sa main encore enfantine et potelée,  Roman nous execute une cascade d'octaves) je peux même un peu plus !

P.M. Parles-tu français ?

R.B.  Non, mais vous savez, j'aime beaucoup le fromage "camembert" !

P.M. Nous avons aussi constaté que Roman est loin d'être indifférent au gâteau au chocolat !

------------------------------------------------------------
2013
P.M. Peux-tu nous dire ce qu'il y a eu de marquant durant ces deux années ?


R.B. Le fait le plus important est que j'ai quitté mon école.

P.M. Mais pour quelle raison ?

R.B. Nous avons démenagé à la datcha (pour des questions de santé).

P.M. Mais tu as continué à travailler le piano ?

R.B. Oui, j'avais un professeur.

P.M. C'étaient des cours privés ?

R.B. Non, c'était une école. Actuellement je  prépare un examen pour intégrer un autre école, je ne veux pas trop en parler avant l'examen

P.M. Mais si tu est admis à l'issue de l'examen quel sera la durée du cursus ?

R.B. En tout cela fera 5 ans d'études.

P.M.Quel est le compositeur que tu étudies avec le plus de plaisir ?


R.B. J'aime surtout Bach, et aussi Rachmaninoff.

P.M. Bien sûr, tu ne serais pas russse si tu n'aimais pas Rachmaninoff mais qu'est ce qui t'attire dans Bach ? Est-ce la perfection de la construction musicale, le côté "logique" de la composition?

R.B. Oui , mais  il y a surtout une grande charge émotionnelle dans les oevres  de Bach.

P.M. Effectivement, cela ouvre un grand champ pour l'interprétation.
Quels sont les oeuvres que joueras demain et après-demain aux Piano Folies ?

R.B. Mon programme comporte des oeuvres de Beethoven, Rachmannoff et Chopin.


R.B.Pendant ces deux ans est-tu venu en France ?

R.B. Non, je reviens juste cette année.

P.M. Et tu aims toujours le fromage qui s'appelle camembert ?

R.B. Maintenant je préfére le fromage Brie !

P.M. Tu deviens un fin connaisseur non seulement en musique mais aussi en gastronomie française!
 
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact