TATIANA FEDOSEEVA - PIANISTE
HOMMAGE à DMITRI CHOSTAKOVITCH
Date de l'interview
04-07-2005
Source
17 E FESTIVAL INTERNATIONAL DE COLMAR
Interview


P.M. Est-ce la première fois que vous participez au Festival de Colmar ?

T.F. A ce Festival, oui, mais j'ai déjà joué en France, il n'y a pas si longtemps au Conservatoire Serge Rachmaninoff, il y a eu également un concert à la Mairie de Paris

P.M. Comment se passe votre journée à Colmar ?

T.F. Nous avons des répétitions chaque matin et c'est très agréable d'avoir un bel instrument à sa disposition : le Steinway de l'Eglise Saint-Mattieu a été acquis tout recemment, de plus cette église est un très beau lieu pour la musique.

P.M. Avez-vous joué dans d'autres lieux particuliers ?

T.F. A Moscou pour les 90 ans de Richter, dans son appartement, avec le Trio
Tchaïkovsky.Cet appartement est devenu un musée ou
sont organisés des concerts.

P.M.
Vous avez étudié à Odessa : êtes-vous originaire de cette ville ?

T.F. Non, pas du tout mais ma pédagogue, Ludimla Ginzburg qui était élève puis assistante de H. Neuhaus a décidé pour des raisons familiales de revenir à Odessa. Cela a été une très grande chance pour moi de l'avoir eue comme pédagogue. Elle a connuode très grands musiciens comme Richter et Oïstrakh. C'était une remarquable concertiste a 76 ans elle jouait en concert le Concerto de Tchaïkovsky.

P.M. Vous avez donc du vous installer a Odessa pour poursuivre votre formation avec
        elle ?


T.F. Non, j'y allais periodiquement en faisant des sejours de 4 à 5 mois.

P.M. Comment vous êtes-vous dirigée vers la musique de chambre ?

T.F. Cela s'es fait très naturellement, au cours de ma formation j'ai intégré la classe des chambristes et j'ai découvert unle grand plaisir de jouer avec des partenaires. Lorsqu'on a de bons partenaires c'est un véritagle bonheur de pouvoir s'exprimer par ce langane partagé, de jouer ensemble, de dialoguer par la musique et il y a tnat de merveilleuses partitions pour les ensembles ! Il n'y a jamais de solitude avec la musique de chambre.

P.M. Etes-vous née dans une famille de musiciens ?

T.F. Non, mon père travaillait pour l'aviation, il préparait les appareils qui étaient montrés au Salon du Bourget. Ma soeur jouait du violoncelle mais elle a changé d'orientation. Pas moi !

P.M. A quel âge avez-vous commencé le piano?

T.F.  J'ai commencé à 6 ans et dès mon jeune âge j'ai aimé jouer avec des partenaires, alors que j'étais encore à l'école primaire, j'ai joué en concert. J'ai obtenu
une Bourse et j'ai joué en solo mais peu à peu je me suis prise d'interêt pour la musique de chambre, les quintettes etc.
J'aime les trios des compositeurs contemporains et je partage l'opinion d'Alexis Loundine qui considère qu'il faut interprèter des compositeurs contemporains de leur vivant afin qu'ils entendent leur musique jouée en concert. C'est la postérité  qui décidera quelle oeuvre l'emporte sur l'autre.

P.M. Vous produisez-vous aussi avec des chanteurs?

T.F. Oui, mais je leur préfère l'orchestre.

P.M. Quels sont vos projets immédiats ?

T.F. A l'issue du Festival de Colmar je retourne à Moscou où j'ai un concert le 1er Août.

P.M. Projetez-vous de revenir en France ?

T.F. Oui, je participe à un concert qui sera donné à l'Ambassade de Russie en octobre.

P.M. Partez-vous beaucoup en tournée ?

T.F. J'ai fait beaucoup de tournées mais maintenant que j'ai 2 enfants j'ai moins envie de m'absenter longtemps.

P.M. Quel  âge ont vos enfants et sont-ils musiciens ?

T.F. Ils ont respectivement 5 et 8 ans et l'un joue du piano et l'autre du violon
et ils aiment beaucoup jouer ensemble.

P.M. Ce sont donc de futurs musiciens ?

T.F. L'avenir dira s'ils ont envie de devenir musiciens ou de faire autre chose ce sera
à eux de choisir.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact