LE VOYAGE COSMIQUE
CINÉ-CONCERT
Réalisateur
Vassili Jouravlev
Date de sortie
11-05-2011
Support(s) disponible(s)
PRESENTE par MABEL OCTOBRE


dans le cadre du Festival Extension 2011


Mercredi 11 Mai 2011 - 20h30

Reservation : 01 45 47 72 41

Theatre de Cachan, Jacques Carat (94)
21, avenue Louis Georgeon - 94230 Cachan

RER B, station Arcueil Cachan
bus 162, 184, 187 Arret Mairie de Cachan
voiture : a 3 km de la Porte d’Orleans.
Prendre la RN 20.
Passer le carrefour de la Vache noire.
Aprčs le supermarche Casino,
tourner au feu a gauche dir. Cachan centre.
Le Theatre est fleche a partir de la mairie.

TARIF EXCEPTIONNEL : 6 EUROS
Casting
Film de Vassili JOURAVLEV, 1935, NB, cartons français, 66'.

Musique : Laurent Dailleau (ordinateur, theremin, traitements de la voix)
Accompagné de : Nadia Radsimandresy (ondes Martenot)
Texte russe interprété en direct, sous-titrage français : Judith Depaule

avec le soutien du Théâtre de Saint Quentin en Yvelines, scène nationale,
et l'aimable autorisation de Mosfilm.




Synopsis
En 1946, l'académicien Sedykh de l'Institut des transports interplanétaires s'apprête à voler sur la lune, mais la direction souhaite envoyer un candidat plus jeune.
Sedykh réussit à s'envoler, à gagner la lune en compagnie de l'étudiante Marina et du pionnier Andrioucha. Lors d'une mission exploratoire, il est victime d'un éboulement lunaire.
Tous finissent par rentrer sur Terre, sains et saufs.


Premier space-opéra soviétique, Le Voyage cosmique fut conseillé par le visionnaire astronome Konstantin Tsiolkovski (mort quelques mois avant la sortie du film) qui contribua à la réalisation des plans des fusées et exigea qu'un certain nombre de protocoles scientifiques soient respectés pour assurer la crédibilité du film.
Pour rendre l'état d'apesanteur pendant la phase de vol libre grâce, l'équipe de tournage eut recours à un système de câbles élastiques peints dans des couleurs identiques au décor. Les déplacements des protagonistes sur le sol lunaire furent rendus possibles par l'animation de marionnettes.
La somptuosité des décors témoigne de moyens considérables pour l'époque.
À l'aube du réalisme socialiste, le manque de contenu propagandiste du film fut un frein à son succès escompté et entraîna sa relégation dans les archives.
L'étonnante rigueur technique du film, son originalité, lui confèrent un statut unique. Cinquante ans après les débuts de la conquête de l'espace, Le Voyage cosmique mérite d'être réhabilité à sa juste place dans l'histoire du cinéma.
Informations pratiques
 " La musique est un hommage à la partition de L. et B. Barron en 1956 pour " Forbidden Planet" première musique entièrement électronique pour un film grand public.(...)
La musique composée pour "Le Voyage cosmique" est électronique, mais plutôt "électronique antique". construite "à l'image", et respecte scrupuleusement le montage et le tempo du film.

Réaliséeà l'aide d'un synthétiseur analogique Serge*, elle est jouée en direct avec un ordinateur, un theremin** et des Ondes Marthenot***. Par ailleurs, les dialogues
et autres didascalies en russe sont dits en direct par Judith Depaule (sous-titrage français à l'écran), et sa voix fait aussi l'objet de traitements électroniques et de caractérisations diverses, également réalisés en temps réel. " (Laurent Dailleau)


*LeSystème 
Serge est un synthétiseur analogique conçu dans les années 70 à San Francisco par le compositeur-professeur-luthier français d'origine russe Serge Tcherepnin.

** Le theremin, inventé par le physicien et musicien soviétique Lev Sergueievitch Termen (plus connu en occident sous le nom de Léon Theremin) en 1919, est un des plus anciens instruments électroniques.

*** Le premier modèle d'ondes Martenot, instrument électronique présenté M. Martenot en 1928, était actionné " à distance " à l'aide d'un câble et d'un jeu de poulies,  il faudra attendre plusieurs années pour qu'il soit doté d'un clavier.  Les ondes Martenot ont suscité un vaste répertoire (D.Milhaud, et O.Messiaen), et font l'objet d'un enseignement officiel au Conservatoire de Paris depuis plusieurs décennies.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact