LE JOURNAL D'UN FOU
Auteur
D'après Nikolaï Gogol
Metteur en scène
Oskaras Koršunovas
Lieu de représentation
Théâtre Studio d'Alfortville
Adresse
16 Rue Marcelin Berthelot, 94140 Alfortville
Tel :  01 43 76 86 56
Dates et heures de représentation

Du 31 janvier au 2 février 2019
à 20h30 - Durée :1h
Résumé
Comment un employé du plus bas niveau, quelqu’un de presque invisible, peut soudainement devenir une force destructrice dangereuse pour le public ?

C’est cette question que posent Oskaras Korsunovas et Eimantas Pakalka dans le monologue
du Journal d’un fou, basé sur la nouvelle éponyme de Nikolaï Gogol.
Cette histoire, écrite au XIXeme siècle résonne plus que jamais au début du XXIeme…

«Un homme qui cherche désespérément à être normal et essaie coûte que coûte de ressembler à tout le monde perd inévitablement son identité. Paradoxalement, en perdant sa singularité,
ce dernier devient de plus en plus radical, puisqu’à s’être tellement impliqué dans un schéma de normalité, il ne peut plus tolérer l’étrangeté. Les gens étranges et « les monstres » deviennent maintenant ses ennemis, il voit l'étrangeté même dans les choses les plus simples. Une personne qui s'est perdue, qui s'est fondue dans la société comme un caméléon au point de s'y dissoudre, devient un mégalomane qui représente un danger pour la société.»
(Oskaras Koršunovas)
Distribution
Avec Eimantas Pakalka
Mise en scène
«Dans l'histoire, c'est le mécanisme qui m'intéresse, comme lorsqu'un simple fonctionnaire finit par élaborer des plans à l’échelle de Napoléon ou Hitler.
Gogol présente cela d'une manière unique.Nous devons juste comprendre que ce mécanisme n’appartient pas au fou ou à l’âge de Gogol - cette matrice est en nous et elle a toujours été là.

C’est une histoire prophétique sur la genèse même du fascisme, qui provient de l’ordre et de la justice, sur leur perversité, conduisant à la mégalomanie, au désir de changer le monde, et finalement, à la folie absolue. Cela s'est passé avec les plus grands dictateurs du XXe siècle. Maintenant que le monde entier devient clairement de plus en plus puritain, nous avons tendance à tout normaliser. Dans notre espace politique, la normalité mute en décisions perverses fondées sur la suspicion. » (Oskaras Koršunovas)
Informations pratiques
Plein tarif : 20€ -Tarif réduit : 15 €
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact