LES ENIVRES (SEPT/OCT.18)
Auteur
Ivan Viripaev
Metteur en scène
Clément Poirée
Lieu de représentation
Théâtre de la Tempête
Adresse
La Cartoucherie, Route Du Champ de Manoeuvre, 75012 Paris
Tel :  Tel : 01 43 28 36 36
Dates et heures de représentation

du 14 septembre au 21 octobre 2018
du mardi au samedi  à 20h
Le dimanche  à 16h
Résumé
Ivan Viripaev réunit, en une soirée d’ébriété, une galerie de personnages qui nous livrent,
au hasard de situations improbables et cocasses, leurs pensées sur l’existence ou sur Dieu.
Mais l’ivresse transfigure, et une fois tombé le masque social, la vraie soif peut enfin se dire, celle d’un amour sans condition, dans une totale approbation de la vie.


C’est loufoque et pathétique, profondément théâtral par la nature et la qualité des dialogues. Dans la lignée des personnages excessifs de Dostoïevsky, l’humanité clame ici son besoin d’absolu et, tournant le dos à toute convention, se refuse à la résignation comme au ressentiment.
Si Viripaev se démarque de toute logique dramatique comme de tout théâtre documentaire,
c’est pour introduire, musicalement, thèmes et motifs susceptibles de déclencher une réflexion
et une émotion réelles : « J’essaie d’écrire sur l’invisible, sur la réalité spirituelle cachée à nos yeux. Et malheureusement, nous sommes aveugles ».

L’oeuvre nous place en ce lieu d’exubérance, de dépassement de l’individualité, de renversement à la fois violent, merveilleux, carnavalesque où se conjoignent déchéance et sublime.
Les Enivrés ou la quête du Ciel dans le bas.
Distribution
Avec : John Arnold : Mark, Karl, Mathias - Aurélia Arto :  Laoura, Linda - Mélanie Menu : Lora Camille Bernon :  Marta, Rosa - Bruno Blairet : Gustav, Gabriel - Camille Cobbi : Magda
Thibault Lacroix : Max - Matthieu Marie : Lawrence, Rudolph

Scénographie  : Erwan Creff - Lumières  : Elsa Revol assistée de Sébastien Marc
Costumes : Hanna Sjödin assistée de Camille Lamy - Musiques et sons  : Stéphanie Gibert
Maquillages : Pauline Bry - Collaboration artistique : Margaux Eskenazi

Texte français : Tania Moguilevskaia et Gilles Morel (éd. Les Solitaires Intempestifs)
Mise en scène
"La pièce ne traite pas d’alcoolisme – ce sont tous des buveurs d’occasion – mais, dans une atmosphère générale d’exaltation et d’ébriété, d’une danse désordonnée conduisant au dépouillement c’est notre capacité oubliée à être lumineux, amoureux, enthousiastes
que Viripaev met au jour.
Et qu’importe que cette folle soirée laisse pour seule trace une monumentale gueule de bois,
si pendant quelques heures nous sommes de petits dieux,même dépenaillés et couverts de boue?

Viripaev aime jouer du faux-semblant, de l’illusion, de la variation qui rendent le propos toujours
équivoque et mènent à un théâtre poétique, sensible plutôt que raisonneur.
Les moments les plus beaux, les plus philosophiques sont indissociables du pathétique
et du grotesque.
Viripaev écrit pour la scène un théâtre où tout est danse et chant. C’est une écriture rythmique
et organique, passionnante et rigoureuse. C’est pour nous la possibilité d’un cabaret des ivresses."

(Clément Poirée)
Bio expresse
Né en 1974 à Irkoutsk Ivan Viripaev auteur, metteur en scène, acteur, scénariste et réalisateur.
Il commence sa carrière en 1995
en Extrême-Orient russe . A partir de 2001, il réside à Moscou.

La singularité de son écriture s’impose rapidement en Russie et aussitôt à l’international.
De 2013 à 2015, il dirige le Théâtre Praktika, une des scènes les plus innovantes de Moscou.
Au cinéma, il écrit et réalise quatre longs-métrages dont Salvation tourné au Tibet indien.
Il vit aujourd’hui à Varsovie. En France, sa toute première mise en scène est accueillie en 2002.  Depuis, treize de ses pièces sont traduites au fil de l’écriture, éditées et mises en scène à de multiples reprises. Son texte le plus récent, Conférence Iranienne - 2017, est en cours de traduction. Il est l’auteur russe le plus joué sur les scènes francophones.
Informations pratiques
Rencontre avec l’équipe de création dimanche 16 septembre après la représentation.

Accès : Métro station Château de Vincennes (Ligne 1) - sortie n°6 Bois de Vincennes
en tête de rame, puis prendre le bus 112 ou la navette gratuite mise à disposition les soirs de représentations (départ au niveau de la borne de taxis. Passage toutes les 15min à partir d'1h avant le début du spectacle et retour assuré au métro jusqu'à 1h après la fin
du spectacle.) La Cartoucherie dispose d'un parking gratuit.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact