L’IDIOT
Auteur
Fiodor Dostoïevsky
Metteur en scène
Thomas Le Douarec
Lieu de représentation
Théâtre 14
Adresse
20 Ave Marc Sangner Paris 75014
Adresse du site officiel
www.theatre14.fr
Tel :  01 45 45 49 77
Dates et heures de représentation

du 17 mai au 30 juin 2018
Lundi à 19h
mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 21h
samedi à 16h
Représentation supplémentaire :
samedi 23 juin à 21h
relâche exceptionnelle le lundi 28 mai


INVITATIONS : les 29 et 30 Mai
Résumé
Adaptation théâtrale vibrante et démesurée du chef-d’oeuvre de la littérature russe.

Si un homme vraiment bon et noble, quelqu’un sans calcul ni arrière-pensée…
S’il venait parmi nous tels que nous sommes, avec notre méfiance, nos préjugés, est-ce que ce
serait un bien ? Est-ce qu’il ne risquerait pas de causer les pires malentendus, de provoquer le désordre et même des catastrophes ?

Après plusieurs années en Suisse pour soigner son épilepsie et une forme d’idiotie, le prince Mychkine, ruiné, doit retourner dans son pays pour y rencontrer la bonne société russe. Visionnaire, sincère et spontané, fondamentalement bon, le prince Mychkine sera accepté par cette société cupide et hypocrite comme un être à part.
Offrant une nouvelle manière de voir le monde, celui que l’on nomme l’Idiot déclenchera chez
tous ceux qu’il rencontrera de nouvelles interrogations, révélant les caractères passionnels d’une société décadente, en fin de vie.
Distribution
Avec : (par ordre d’entrée en scène)
Arnaud DENIS, Prince Mychkine - Thomas LE DOUAREC ou Gilles NICOLEAU, Rogojine Parfione
Bruno PAVIOT, Lebedev - Daniel-Jean COLLOREDO, Le général Epantchine / Le général Ivolguine
Fabrice SCOTT, Gania Ivolguine - Marie LENOIR, La générale Epantchine / La générale Nina Alexandrovna Ivolguine / Daria
Marie OPPERT, Aglaé Ivanovna Epantchine / une femme de chambre de Nastassia
Solenn MARIANI, Adélaïde Epantchine / Varia Ivolguine / Totski
Caroline DEVISMES, Nastassia Philippovna

Décor : Matthieu BEUTTER – Costumes : José GOMEZ – Lumières : Stéphane BALNY
Musique et bande-son : Mehdi BOURAYOU – Perruques et maquillages : Stéphane TESTU
Mise en scène
L’Idiot propose une traversée dans les tréfonds de l’âme humaine, dans la tempête hallucinée de la vie. Dostoïevsky pose les questions essentielles avec une simplicité implacable en passant du plan moral à l’interrogation métaphysique par le détour d’une quête de soi et de l’autre.

Avec L’Idiot, Dostoïevsky nous mène au-delà des apparences pour découvrir l’inadaptation des êtres au monde. Ce qui était vrai en son temps, l’est encore aujourd’hui.

L’écriture de Dostoïevsky nous jette au plus profond de l’être. Dans ce carnaval d’hommes abîmés par la souffrance, Mychkine est celui qui parle à coeur ouvert, qui dit ce qu’il pense parce qu’il ne sait pas, il doute et sait qu’il n’existe que par le regard de l’autre, des autres.
Cet homme bon, choisi par Dostoïevsky, n’est pas le Christ : l’échec est inscrit dans son destin et ni la gloire de la Résurrection, ni l’espérance de la Rédemption ne le sauveront.
Lentement sorti de son « idiotie », il y retourne définitivement après la mort de celle qu’il a aimée,
Bio expresse
Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevsky est né à Moscou en 1821. Il écrit L’Idiot en 1868, à 47 ans : il a déjà vécu de nombreuses épreuves : condamnation à mort, prison, déportation en Sibérie, crises d’épilepsie, deuil d’un enfant, pertes au jeu, la misère.
Son oeuvre tourmentée, hantée par la recherche de l'authenticité, est à la fois un tableau réaliste
du monde et une somme universelle et prophétique de l'âme humaine.

Tant dans sa vie que dans son travail d'écriture, Dostoïevsky a été aux prises avec une profonde inquiétude métaphysique, contrebalancée par une foi ardente dans le Christ et le peuple russe.
Sa carrière n'a cessé d'osciller entre exaltation et désillusion, et ce n'est que très tardivement
qu'il est enfin reconnu comme véritable écrivain par ses pairs.
Quand il meurt, en 1881, à Saint-Pétersbourg, toute la population assiste à ses obsèques.
Informations pratiques
Prix des places : 25 € ; tarifs réduits : 18 € ;
lycéens, - 26 ans, chômeurs : 11 € sauf samedi 16h : 16 €
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact