UN MOIS A LA CAMPAGNE
COEURS BRISES, AMITIES ROMPUES
Metteur en scène
Alain Françon
Lieu de représentation
Théâtre de la Manufacture NANCY
Adresse
10, rue Baron Louis BP 63349 54014 Nancy
Tel :  03 83 37 42 42
Dates et heures de représentation

Du 20 au 23 Février 2018 à 20h
 le 22 Février à 19h
Résumé
La paisible vie chez les Islaïev devient pour quelques jours le théâtre d’une agitation inhabituelle. Beliaev, étudiant engagé pour l’été comme précepteur de leur fils Kolia, en est la cause. 

La simplicité et la vitalité de l’étudiant contrastent avec les conventions mondaines des maîtres 
et avivent les sentiments d’insatisfactions d’une aristocratie en déclin.
Natalia Petrovna, la maîtresse de maison, séduite par la jeunesse de l’étudiant, reproche à Rakitine, ami de la famille, d’être le représentant de ce milieu maladif et de l’ennui qui
suinte du salon. Sa pupille, Véra, tombe également amoureuse de Beliaev. 

Les tentions s’accumulent et tel un orage d’été, le conflit disparait aussi brusquement qu’il éclate. 
Ainsi à la fin du Mois à la campagne, Islaïev et sa mère se demandent avec stupéfaction 
ce qui a bien pu se passer dans leur mai
son.
Distribution
Avec :


Nicolas Avinée                : Alexeï Nicolaïtch Beliaev (Alexeï)


Jean-Claude Bolle-Redda : Athanase Ivanovitch Bolchintsov


Laurence Côte                : Lizaveta Bogdanovna (Lizaveta)


Catherine Ferran             : Anna Semionovna Islaïeva (Anna)


Philippe Fretun               : Ignace Ilitch Chpiguelski (docteur)


Anouk Grinberg              : Natalia Petrovna (Natalia)


India Hair                      : Véra Alexandrovna (Véra)


Micha Lescot                  : Mikhaïl Alexandrich Rakitine (Rakitine)


Guillaume Lévêque : Arkady Serguïeitch Islaïev (Arkady)


Thomas Albessard, Quentin Delbosc-Broué, Anton Froehly : Kolia (en alternance)
Mise en scène
Ecrite en 1850, remaniée à plusieurs reprises dans l’espoir d’obtenir l’autorisation de la censure, cette pièce n’a été publiée dans sa version définitive qu’en 1869, à une époque où Tourgueniev, découragé par l’hostilité de la censure et l’incompréhension de la critique, avait définitivement renoncé au théâtre considérant son ouvrage comme un récit dialogué et non plus comme une comédie destinée à la scène.


La véritable consécration de Tourgueniev, dramaturge, sera posthume. Elle date de la création par Stanislavski du Mois à la campagne au Théâtre Artistique de Moscou, en 1909. Le triomphe obtenu précédemment par ce théâtre avec les pièces de Tchekhov, considérées jusqu’alors comme peu scéniques, oblige les critiques à changer aussi leur opinion en ce qui concerne le théâtre de Tourgueniev dans lequel ils reconnaissent le prédécesseur direct de l’art dramatique de Tchekhov.
Informations pratiques
Rencontre avec Alain Françon : Le 22 février à  21h30
Liens utiles
REPRESENTATIONS à PARIS
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact