LA BAYADERE
BALLET EN 3 ACTES
Compagnie
Opéra National de Russie Ballet et Orchestre
Chorégraphe
Marius Petipa
Musique
Léon Minkus
Lieu de représentation
Palais des Congrès
Adresse
2,Place de la Porte Maillot Paris
Tel :  08.92.05.00.50
Dates et heures de représentation

Du 8 au 12 Février 2017 à 20h
Les 7 et 8 à 20h
les 9-10 et 11 à 20h30
Le 12 à 16h

Argument

L’amour tragique de la Bayadère Nikiya et de Solor, majestueux guerrier est au cœur de ce ballet romantique mêlant à la fois jalousie, intrigue, meurtre et vengeance.
Ils s’aiment mais Solor doit obéir au Rajah et épouser sa fille Gamzatti. C’est lors d’une cérémonie monumentale que Nikiya découvre les fiançailles de Solor et se laisse mourir. Solor, dévasté, sombre dans le Royaume des ombres pour tenter de retrouver sa bien aimée pour l’éternité.
Cette œuvre magistrale du répertoire, reste l’une des plus belles réussites de Marius Petipa et connaît depuis toujours un immense succès dans le monde entier.
Compagnie

L’Opéra National de Russie présente au Palais des Congrès de Paris :
La Bayadère, chef d’oeuvre du répertoire classique au parfum d’exotisme.
Distribution :
Nikiya : Natalia Matsak–Solor : Ernest Latypov–Gamzatti : Oxana Bondareva


Chorégraphie
C’est dans des décors somptueux et des costumes raffinés aux couleurs étincelantes rappelant les contes des mille et une nuits, que les danseurs de l’Opéra National de Russie dévoileront leur élégance et leur talent, alternant chorégraphies classiques et exotiques.
L’orchestre, sur une musique composée par Léon Minkus, accompagnera le ballet pour rythmer et rappeler l’ambiance magique de l’Orient.
Bio expresse
Cet incroyable ballet, créée en 1877 et chorégraphié par Marius Petipa, nous plonge au cœur de l’Inde du 19ème siècle, dans un univers oriental. La Bayadère reste longtemps inconnue du public en occident, suite aux conflits culturelles et politiques en Europe entre l’Est et l’Ouest. Ce n’est qu’en 1961, que le public français découvre ce nouveau ballet à l’occasion de la tournée du Kirov avec un jeune prodige, Rudolf Noureev.
Il revisitera ce merveilleux ballet en 1992 pour l’Opéra de Paris qui sera le dernier avant sa disparition.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact