BAKST
DES BALLETS RUSSES à LA HAUTE COUTURE
Lieu de l'exposition
Opéra Garnier :Bibliothèque - 8 rue Scribe Entrée à l’angle des rues Scribe et Auber, Paris 9e

Du 22 novembre 2016 au 5 mars 2017
(Crédit photos :© C. Pelé / OnP-B.Huet)
Jours et horaires d'ouverture
Tous les jours de 10h à 17h
A propos
A l’occasion du 150e anniversaire de la naissance de Léon Bakst, la Bibliothèque nationale de France et l’Opéra national de Paris présentent la première exposition monographique française consacrée au peintre, décorateur et costumier russe.
Au travers de 130 pièces provenant de collections publiques et privées, l’exposition retrace l’itinéraire artistique du «magicien des couleurs» que célébrait D’Annunzio, son travail pour la scène, les arts décoratifs et la mode, qui a influencé les créateurs tout au long du XXe siècle.
L'exposition est une invitation à voyager dans l’univers féerique de Bakst, avec ses sultanes et ses almées des Mille et une nuits, ses bacchantes antiques. 

 


                                   


                                                           Coiffe de "Shéhérézade"
Artiste(s)
Né en 1866 dans l’Empire russe, formé à St-Pétersbourg puis à Paris, Léon Bakst fait partie du groupe d’avant-garde du Mir Iskusstva (Le Monde de l’art) qui réunit notamment Serge Diaghilev, le futur imprésario des Ballets russes, et le peintre Alexandre Benois.
Parallèlement à sa carrière de peintre et d’illustrateur, Bakst travaille pour le théâtre dès le début du XXe siècle et surtout pour le ballet.

 

        Costume de A.Pavlova -La Mort du Cygne
Dès les premières saisons des Ballets russes à Paris, il s’impose comme un rénovateur éclatant de la scène. Sa collaboration avec le danseur et chorégraphe Vaslav Nijinski culmine avec la création et le scandale de L’Après-midi d’un faune (1913).



 


Théoricien de son art, parfois librettiste des ballets qu’il scénographie, il dialogue également avec les créateurs de mode comme Paquin, pour qui il crée une collection.

Sa carrière connaît une nouvelle orientation à partir des années 1920 quand il travaille pour le directeur de l’Opéra de Paris, J. Rouché, comme conseiller de la danse et créateur de ballets.

Trait d’union entre le classicisme de ses maîtres et le modernisme de ses amis Picasso et Matisse, Bakst laisse une oeuvre qui ne cesse d’inspirer les créateurs contemporains, de Vivienne Westwood à Walt Disney.



Informations pratiques
Tarifs de visite : Plein Tarif: 11 € - Tarif réduit: 7 € - gratuit pour les moins de 12 ans, personnes handicapées et leur accompagnateur, demandeurs d’emploi.
retour au sommaire
Copyright 2008 © Paris Moscou
Qui sommes nous | Annonceurs | Partenaires | Mentions légales | Plan du site contact